skip to Main Content

Viticulture dans le Languedoc-Roussillon

Avec une étendue du vignoble de bien plus de 200 000 hectares, le Languedoc-Roussillon est la région viticole la plus grande de France. Tout au long de la côte méditerranéenne s’étend ce terroir sur les quatre Départements Aude, Gard, Hérault et Pyrénées-Orientales. La diversité des sols, des cépages, des coteaux et des conditions climatiques se reflète dans la production de vins bien différents les uns des autres : de vins de table légers et fruités jusqu’à des cuvées puissantes.

Comme dans la vallée du Rhône, c’est l’époque romaine qui amena la viticulture dans le Languedoc-Roussillon. Le vin provenant de ce vignoble étendu fut commercialisé jusqu’à Rome par le biais d’amphores à vin. Exposée au fluctuation de l’histoire, la viticulture de la région connut au Moyen Âge et dans les temps modernes des hauts et des bas. La qualité inférieure des cépages cultivés au début du XXe siècle (comme celle de l’aramon), fut augmentée par la plantation de nouveaux cépages de haute qualité. En combinaison avec les appellations AOC qui s’introduisent lentement après la Seconde Guerre mondiale, ce augmentation qualitative aboutit à une revalorisation marquante de cette région viticole.

Vins du Languedoc-Roussillon

La région viticole Languedoc-Roussillon jouit d’un climat méditerranéen caractérisé par la chaleur, la sécheresse et des précipitations violentes. On y cultive principalement des cépages rouges. Le carignan est le cépage rouge le plus répandu suivi des suivants : syrah, mourvédre, grenache et cinsaut. Pour la fabrication de vins blancs et de vins mousseux, on utilise entre autres les cépages blancs suivants: muscat blanc, grenache blanc, bourboulenc, chardonnay et maccabéo.

Nos vignerons du Languedoc-Roussillon

Back To Top